Rechercher
  • CorseGSM

Corse GSM, premier opérateur téléphonique insulaire, passe la barre de 10.000 abonnés

Créée en 1994, par Louis Antonini, la société Corse GSM, qui durant plus de 20 ans a travaillé de concert avec SFR, permettant à cet opérateur d'atteindre jusqu'à 75% de part de marché sur la Corse, a décidé, voici dix mois, de prendre son envol indépendamment en devenant son propre opérateur. De ce fait, le premier opérateur corse indépendant était né et celui-ci n'a pas tardé à grandir dans la mesure où il a fêté, en ce début de semaine, son 10.000e abonné


Ce total, après moins d'un an d'existence, représente un tout petit peu moins de 5% de part de marché sur la Corse ce qui lui permet de talonner des opérateurs comme Free.

S'appuyant essentiellement sur le réseau d'Orange mais, aussi, sur celui de SFR, Corse GSM a décidé de passer à la vitesse supérieure en sortant des limites insulaires. Deux boutiques ont déjà ouvert leurs portes à Toulon et à Marignane et un grand distributeur pourrait, dans un avenir très proche, permettre à Corse GSM d'étendre son réseau de distribution.

Furiani centre névralgique

Pour Louis Antonini cette avancée est significative à plus d'un titre: " Nous sommes actuellement en capacité de tout assumer, depuis Furiani qui est notre centre névralgique, en proposant nos propres produits, mais aussi nos forfaits, nos services au client ainsi que les supports techniques. Si au niveau des réseaux, pour le mobile, nous passons par Orange ou SFR en ce qui concerne le fixe, nous travaillons, actuellement, sur notre propre réseau. Notre fierté est non seulement d'avoir pu conserver les 80 emplois déjà existants au sein de notre entreprise, mais ,surtout, d'en avoir créé 20 de plus et cela sans aide, hormis celle de l'ADEC. Nous ne nous fixons pas véritablement de limite en sachant, toutefois, qu'à partir de 15.000 abonnés nous sommes à l'équilibre. C'est, bien entendu, à très court terme un objectif, car nous souhaitons y parvenir avant la fin de l'année".

Un cap qui semble accessible pour cet opérateur qui a décidé de jouer la carte de la proximité made in Corsica.


GAP




55 vues0 commentaire